J’ai rencontré Marie et Robier il y a quelques mois au moment de préparer leur mariage.. A ce moment nous avions réalisé une séance photo d’engagement. Un moment simple, unique, tout à leur image.

Nous en venons donc au plus beau jour de leur jeune vie.

J’aime à penser que chaque mariage est unique, et à chaque fois cela se justifie. Il y a des petits moments bien particuliers. Comme celui où, la jeune mariée chez la coiffeuse, ouvre un magazine et tombe sur un reportage sur Cuba.

Si vous n’avez pas vu la séance d’engagement de Marie et Robier, le futur marié est cubain. 

Donc vous comprenez mieux la 1ere photographie. Tout au long de la journée il y eu des moments bien particuliers. Comme aussi le coup de la voiture. Une jolie deux-chevaux ! Garée en pente près de l’église, prête à repartir. Sauf qu’au moment de repartir justement, impossible pour le papa de Marie d’enlever le frein à main.
Allez, après maintes tentatives, je lui propose mon aide. Pourtant pas mécano pour 2 sous. Mais j’ai juste la lucidité de passer la 1ere et de soulager le câble du frein à main. Et effectivement, cela a fonctionné.. 🙂

Que du bonheur donc de partager ce moment bien sacré en compagnie de si beaux et sympathiques mariés. 

La journée s’est continué à l’hôtel de Bastard à Lectoure. Un endroit singulier au cœur de la ville gersoise.