Je vous parle régulièrement du soleil. C’est bien grâce à lui que je magnifie mon travail. Tel le boulanger avec le levain, ou encore la couturière et ses rouleaux de tissus.

Je façonne, je pétrie, je déplace… et à chaque fois je suis mon premier fan… Cette lumière, la matière première du photographe, est bien ce que je préfère. Le reste n’est qu’accessoire !

Et sous cette lumière, je vous l’assure, tout le monde est beau !!!